CONTACT   1 800 668-1507 CONNEXIONcart 0

6 conseils pour améliorer vos connaissances et pratiques en matière de salubrité alimentaire


août 2020 Partagez avec   facebook   twitter

Des conseils utiles du Portail sur le vieillissement optimal de McMaster

Partout au Canada, les restaurants, cafés et bars ont peut-être ouvert de nouveau, mais de nombreuses personnes continuent de cuisiner à la maison pour réduire leur risque de contracter la COVID-19. Assurez-vous que vos connaissances en matière d'hygiène et de manipulation sécuritaire des aliments sont à jour en suivant ces conseils utiles tirés du portail sur le vieillissement optimal de McMaster.

En ce qui concerne la salubrité alimentaire, beaucoup d'entre nous utilisent le « test de l'odeur » pour vérifier si la nourriture est périmée, ou la règle des « cinq secondes » lorsque la nourriture tombe sur le sol. Mais la salubrité alimentaire est bien plus complexe que cela. Chaque année, un Canadien sur huit tombe malade après avoir consommé des aliments contaminés ou mal cuits, ce qui entraîne des coûts faramineux pour les individus, le système de santé et l’ensemble de la société. Une étude récente a révélé que les Canadiennes et Canadiens sont de moins en moins informés de la façon de manipuler et de préparer les aliments en toute sécurité pour éviter les maladies d'origine alimentaire et les intoxications alimentaires. La plupart des gens se remettent complètement d'une maladie d'origine alimentaire ou d'une intoxication. Toutefois, les personnes plus âgées courent plus de risques de contracter la listériose et ont des taux plus élevés d’hospitalisation et de décès s’ils sont infectés par les salmonelles ou les bactéries Campylobacter.

La salubrité alimentaire commence à la maison avec les conseils ci-dessous.

Réfrigérez vos restes de table
Saviez-vous que les aliments périssables ne doivent pas rester sortis pendant plus de 2 heures à la température de la pièce?

Lavez vos mains avant ou après la manipulation de viande crue
Pour réduire la croissance des bactéries et la contamination croisée, il faut laver ses mains, les ustensiles et les surfaces de cuisine.

Vérifiez la température de votre réfrigérateur
Il faut s’assurer que le réfrigérateur soit réglé à une température d'au plus 4 degrés Celsius, et le congélateur à ‑18 degrés Celsius.

Soyez prudents avec les aliments à risque
Plusieurs personnes consomment des aliments insuffisamment cuits, qui sont pourtant à risque élevé de présence de pathogènes. Il peut s’agir d’œufs, de fromages à pâte molle, de charcuteries et de fruits de mer.

Vérifiez les dates de péremption
Il faut vérifier la date « meilleur avant » indiquée sur les emballages et s’assurer de cuire ou de congeler viandes, poissons et fruits de mer avant cette date.

Soyez informés quant aux agents pathogènes
Des enquêtes ont montré que les personnes âgées sont généralement informées au sujet d’E. coli et des salmonelles, mais pas des bactéries Listeria. Comme les personnes âgées constituent une population à risque élevé de listériose, n’hésitez pas, comme membre de la famille, ami ou professionnel de la santé et des services sociaux, à leur fournir des informations sur les pratiques de salubrité alimentaire. 
 
Est-ce que vous valorisez les informations de santé crédibles? L’Université McMaster a créé le Portail sur le vieillissement optimal pour vous donner accès à des renseignements basés sur des données probantes afin de vous aider à bien vieillir et à prendre en charge votre état de santé. Veuillez visiter leur site Web (https://www.mcmastervieillissementoptimal.org/) pour obtenir les renseignements les plus récents tirés de la recherche afin de favoriser un vieillissement en santé.
 
Découvrez d’autres « nouvelles » >> Partagez avec  facebook   twitter